Groupe Gérard Carton
La passion des solutions

Molière et accompagnement

Le Groupe Gérard Carton vous propose tous types de lectures, longues ou brèves, souvent teintées d'humour mais toujours sérieuses...

Publié dans Brèves - Divers - Communication

Sur la fin de ses jours, Molière ne buvait que du lait. Lorsqu’il allait à sa Maison d’Auteuil, il engageait Chapelle à faire l’honneur de sa table et inviter des convives de son choix. Molière, ce soir là, après avoir discuté avec ses convives, allât se coucher. Ils continuèrent à boire, et la conversation tourna vers les déceptions de la vie, qui finalement ne valait pas d’être vécue. Ils décidèrent avec l’enthousiasme des ivrognes, d’aller se noyer tous ensemble dans la rivière proche. Les serviteurs de Molière tentèrent de les en empêcher. Mal leur en prit car ils se firent rouer de coups. Tant et si bien qu’ils allèrent réveiller Molière pour qu’il ramène ses amis à la raison. Devant ses amis, Molière tança les serviteurs avec sévérité, puis se retournant vers les convives, leur reprocha d’avoir voulu se donner la mort sans lui.
Il les assura de son plein accord pour mettre volontairement fin à cette vie vide de sens, mais, dit-il, pas de nuit et sous l’emprise de la boisson. Il fut ainsi décidé avec enthousiasme que le suicide collectif se ferait à 10 heures du matin, après avoir dormi et avoir dessoûlé. Et c’est ainsi que nul malheur n’a été à déplorer.

“La sagesse qu'un sage cherche à communiquer à toujours un air de folie.”
Hermann Hesse